Soirée jeux & Projection du film « L’Aventure » de Marianne CHAUD en mai 2022

Mercredi 11 à partir de 18h30, c’est soirée jeux!

Nous en avons, en partenariat avec Ludothèque de Briançon – Au Coin du Jeu, et vous pouvez bien évidemment amener les vôtres. Petits ou grands, venez vous amuser, et vous rencontrer autour d’un plateau de jeu!

Jeudi 12 à 20h00 a lieu la projection du film de Marianne CHAUD « L’Aventure ».


Comme cette séance se déroule hors horaires d’ouverture du café, nous ouvrirons exceptionnellement les portes à 18h00. Ce sera l’occasion pour ceux qui ne l’ont pas encore de prendre leur adhésion à l’association, et pour tout le monde de boire un verre, de discuter, et de manger! (Nous vous préparons de bonnes petites choses, pour ne pas voir le film le ventre vide!)
Vu que cette projection a lieu hors horaires d’ouverture du café, et afin que nous puissions profiter d’un moment convivial avant, nous ouvrirons exceptionnellement le lieu à 18h00.

Nous vous concocterons de quoi manger pour accompagner un verre: quiche au fromage de chèvre/miel, tartines, et salade!

Pensez à amener votre carte d’adhérent, cela facilitera le service!

En attendant à mercredi dès 9h00!

La Passa ouvre à 9h00! Pour rappel, vous pouvez joindre l’utile à l’agréable en venant à la Passa, puisque 10 producteurs/artisans locaux vendent leurs produits dans le local, sur tous les créneaux d’ouverture! Bières, couteaux, fromages, yaourts, miels, pains, tisanes, truites, vins et bientôt légumes!!!

L’image et la description qui suivent sont extraites du site internet du Festival Exils :

« L’Aventure » un film de Marianne CHAUD – 2020 – France 

Le film raconte l’aventure de ma rencontre avec ces hommes et ces femmes exilés, arrivés dans les paysages de mon enfance au bout d’un long parcours. 

C’est une histoire d’émotions dévoilées, de portraits qui se dessinent et se creusent jusqu’à révéler l’universalité que porte chacun des personnages. 

Loin de la description d’une situation, d’un voyeurisme d’actualité ou d’un pamphlet militant, j’aimerais que ce film ressemble à une fable poétique racontant un morceau du monde. Un morceau du monde complexe qui nous appartient à tous et dans lequel chacun peut se reconnaître, se questionner.

Voilà deux ans que j’ai commencé à filmer Mamadou, un jeune homme malien, l’un des premiers exilés à avoir tenté le passage par nos cols, amputé des deux pieds suite à des gelures lors de sa traversée. Sa vie s’écroulait alors. J’ai sorti ma caméra dans une urgence, parce qu’il fallait fixer les étapes de sa reconstruction à l’hôpital. 

Peu de temps après, j’ai aussi commencé à filmer Ossoul, un jeune poète soudanais, inquiet et empli de nostalgie à son arrivée chez nous, qui a lentement pris une grande place au sein de ma famille. 

Biographie : 

Marianne CHAUD est née en 1976 à Briançon, dans les Hautes-Alpes. Elle grandit à Puy-Saint-Vincent, au sud du massif des Écrins, où elle s’adonne à l’alpinisme et à l’escalade. À 14 ans, elle participe à une mission humanitaire dans la chaîne montagneuse du Haut Atlas au Maroc. En 1996, âgée de seulement 20 ans, elle part en voyage en Inde. Tombée amoureuse de ce pays, elle prépare un diplôme d’études indiennes et apprend l’hindi, en parallèle de ses études de lettres modernes1. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.